tourisme

DÉCOUVRIR LE VILLAGE

L esplanade du château

C’est au 12ème siècle que sont mentionnés pour la première fois le château et sa chapelle propriété des évêques d'Avignon seigneur de Noves et implantés au sommet du rocher de la Coste. D'abord simple lieu de séjour de l'évêque, il groupait autour de la demeure principale, les maisons des officiers du castrum dont la maison de la famille des Noves dont est issue Laure de Noves. Au XIIIème siècle, un évêque qui se plaisait à Noves, Zoen Tancarari l'embellit et fit notamment couvrir ses murs de fresques dues à des peintres italiens,
Au début du 14ème siècle, le pape Jean XXII, gouverneur de l’évêché d’Avignon agrandit le château en y ajoutant la tour de la Cornille ou se trouve la table d’orientation et la tour de la Chartrousse dont une partie devient une prison.
A la suite des guerres de religion à la fin du 15ème siècle, le duc de Guise gouverneur de Provence ordonne le 20 juillet 1611, la destruction du château et de toutes ses fortifications. Dès 1613, il ne reste plus rien du château dont les pierres sont réutilisées dans la construction de divers bâtiments sur le territoire de Noves.
Plusieurs aménagements successifs ont modifié l’aspect de l’esplanade du château dont le dernier a eu lieu en 2011.

Suite à des fouilles archéologiques et spéléologiques le puits du château, seul trace de l'existence de celui-ci, est remis à jour entre 2013 et 2015.
Le puits se trouvait au centre de la « haute cour » du château. Il faut imaginer le travail accompli alors pour creuser un puits de 18 mètres de profondeur sur 1,30m de diamètre dans le rocher avec les outils de l'époque : pioche, masse, burins, seaux, cordes et treuil. Au cour des fouilles, les spéléologues ont pu admirer le travail effectué au Moyen-Age.

> retour

baudile

 

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Agrandir le panoramique

contact - mentions légales - plan du site